Articles Tagués ‘Niike Oxmo Puccino Cyrano’

Un maillot, ça sert à jouer, certes. Mais ça génère aussi (surtout) énormément d’argent. L’équipementier américain Nike n’a ainsi pas  hésiter à promettre 42,6 millions d’euros (par an!) pour s’offrir nos Bleus. C’est vrai que c’était avant l’histoire du bus…

Et, coeur de sa stratégie marketing, la pub télé/web a toujours été la grande force de Nike. Mes amis Benjamin et Rubens se souviennent autant que moi du merveilleux effet qu’a eue, lors de notre mémorable voyage espagnol, la pub Nike sur le Brésil de 1998.

Aujourd’hui, leur nouvelle pub, dénuée évidemment du charme brésilien, présente de nombreuses qualités: excellente musique (Karl Jenkins - Palladio), le slow remarquable parmi tous de Oxmo Puccino, jeu des « acteurs » réussi (j’adore la pose de Sakho après son tacle sur « Tiens bien ta broche Laridon! » (cf fin de l’article pour le texte complet)

2 remarques:

1) les paroles ne sont pas d’Oxmo Puccino(« agile comme Scaramouche) mais sont extraites d’une tirade de Cyrano de Bergerac d’Edmond de Rostand. Avec ce clip publicitaire auquel s’ajoutent les affiches que l’on retrouve dans tout le pays depuis quelques jours, l’objectif de Nike est limpide: ancrer ce nouveau maillot, qui rompt l’union historique de la FFF avec Adidas, dans la tradition française. Mais une tradition encore plus ancienne, mémorable: Cyrano, le tryptique « Liberté, égalité, Fraternité », Marianne.

Affiche Nike 2011

Oxmo 2011

2) Nike a choisi les joueurs qui constitueront (elle l’espère) les symboles de ce nouveau partenariat avec l’Equipe de France. Adidas avait hier Barthez, Blanc et surtout Zidane; aujourd’hui, Nike met en valeur les jeunes Sakho, Diaby et Hoarau (ainsi que Malouda, mais plus âgé). Pour l’instant, évidemment pas de Ribéry ni de Benzema. Pour ce dernier, cela changera peut-être un jour, en cas de transfert à Manchester United (Umbro appartenant à Nike depuis 2007). C’est ce qu’expliquait en tout cas Lionel Maltese, spécialiste en événement sportif, à « 20 minutes » l’an dernier. Objectif: parier sur des joueurs d’avenir en espérant qu’ils deviennent des stars mondiales dans les années à venir.

Le texte:

Cyrano, fermant une seconde les yeux.

Attendez!… Je choisis mes rimes… Là, j’y suis.

Il fait ce qu’il dit, à mesure.

Je jette avec grâce mon feutre,

Je fais lentement l’abandon

Du grand manteau qui me calfeutre,

Et je tire mon espadon;

(Le texte de la  pub Nike commence ici)

Élégant comme Céladon,

Agile comme Scaramouche,

Je vous préviens, cher Mirmidon,

Qu’à la fin de l’envoi, je touche!

Premier engagement de fer.

Vous auriez bien dû rester neutre;

Où vais-je vous larder, dindon ?…

Dans le flanc, sous votre maheutre ?…

Au coeur, sous votre bleu cordon ?…

Les coquilles tintent, ding-don!

Ma pointe voltige: une mouche!

Décidément… c’est au bedon,

Qu’à la fin de l’envoi, je touche.

Il me manque une rime en eutre…

Vous rompez, plus blanc qu’amidon ?

C’est pour me fournir le mot pleutre !

Tac ! je pare la pointe dont

Vous espériez me faire don: –

J’ouvre la ligne, – je la bouche…

Tiens bien ta broche, Laridon !

A la fin de l’envoi, je touche.

Il annonce solennellement:

Envoi

Prince, demande à Dieu pardon!

Je quarte du pied, j’escarmouche,

Je coupe, je feinte…

Se fendant.

Hé! Là donc !

Le vicomte chancelle, Cyrano salue.

A la fin de l’envoi, je touche.

(…)La foule, en un long cri.

Ah!…