Urban 12 décembre/ Sardou, Armstrong et autres énigmes footballistiques

Publié: décembre 13, 2012 dans Urban
Tags:, , , , ,

Il fait froid. L’un vient de s’enfiler un, puis deux beignets. L’autre confond le terrain de foot avec le prétoire, avant d’enfiler une tenue moulante que la pudeur devrait interdire. Le dernier a dormi 4 heures la nuit dernière et se demande ce qu’il fout, à jouer au jeune alors que ses genoux ont l’âge de Michel Sardou. Mais bon, on est tous là, ou presque. Comme hier dans la cour d’école.

1) L’équipe du coach
Guez (7): A tout seigneur, tout honneur. Impressionnant de courage et de détermination. Une énigme entoure le personnage: comment un gars qui dépasse pas les 1,75m peut recevoir 200 coups d’André (dos, chevilles) en tenant toujours debout? Comme dirait Mourinho, c’est avec ce genre de joueur qu’on peut partir à la guerre.

Laurent(5,5): deux mi-temps assez différentes, mais beaucoup de courage. Des efforts incessants pour ne jamais rien lâcher. Alors bien sur, son corps n’est pas des plus fiables. C est pas encore Thiago Motta mais le type vaut le détour. Et puis j’ai toujours eu un faible pour les gauchers (ex: Didier Domi)

Rubens (5): il est arrivé chez moi à 22h, a commencé à jouer à 22.30, a enlevé son écharpe dégueulasse 15 minutes plus tard, s est assoupi à 23h, est parti pisser à 23.15, a tenté 2 actions de classe mondiale entre 23.30 et 23.45. Ce type vient d’une autre planète…

Benjamin (5,5): toujours en costume à 22.20, c est déjà problématique. Venir sans basket, c est franchement flippant. Le cap’tain n’était donc pas dans un grand soir. Pas en réussite sur le plan offensif, il a été bien meilleur dans les cages. Au niveau mental, il reste un combattant.

Le coach (2+2): rdv à 22h, arrivée à 22.20, compos déséquilibrées: le coach a raté son match. Comme dirait Jean-Marc Généreux, « tu as danse un slow alors qu’on attendait un give ». Le Gérard Vives du foot à 5. Donc 2/20. Et 2 de plus pour son doublé final qui lui a permis de dire en rentrant: « on a gagné le match grâce à moi ». Le pauvre…

2) Équipe d’Andre

André (7,5): devant, derrière, Dédé était partout hier. Ses percées offensives ont sacrément perturbé la défense adverse. Encore un qui respecte pas le 3ème âge…

Steevo (6,5): techniquement, au-dessus du lot. Dribbles, déplacements, permutations, c’est un poison. Il ne lui reste pas qu’à cadrer ses frappes. Sous peine de finir comme un autre grand attaquant technique mais trop peu buteur, un certain Dugarry. Tu veux finir ta vie avec Pierre Menés?

Yves (5,5): sobre et efficace: Yvon a simplifié son jeu. Le fantôme de Sessegnon s’éloigne. Appelez désormais Chantome.ps: arrête de partir avec mon manteau stp…

Alex et Jerem (8) alias Forest Gump: bon ok, j’ai toujours un peu de mal à les distinguer sur le terrain. Mais bon ces deux-là sont des extraterrestres. Ils courent, courent, courent toujours, sans jamais s’arrêter. A gauche, à droite, devant, derrière. Et ils ont le culot de me dire avant le match: « on n’a pas joue depuis longtemps ». Faut arrêter de pipoter maintenant: votre père c est pas M. Complices, c est Lance Armstrong. Saloperies d’amphétamines…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s