4-2 contre le Sporting Portugal, 4-0 contre Malines, le Paris-Saint-Germain commence fort sa saison 2010-2011. Déjà huit buts au compteur pour une équipe qui n’en avait planté que 50 l’année dernière: est-ce un présage du renouveau du PSG? Pas si sûr. Si les arrivées de Bodmer et Néné peuvent être légitimement considérées comme de bonnes nouvelles, l’effectif actuel ne semble pas être en mesure de pouvoir concurrencer Bordeaux, Lille, et encore moins Marseille ou Lyon. Et quand on parle du club de la capitale, finir en deçà de la cinquième place équivaut à une saison en demi-teinte.

Des incertitudes demeurent:

1) Y-a-t-il un gardien pour sauver la capitale?

Coupet revient d’une grave blessure et passe chez le coiffeur de plus en plus régulièrement pour cacher ses cheveux blancs…. Ce n’est pas rédhibitoire pour un gardien (cf. le mythique Dino Zoff, champion du monde 82 à 40 ans) mais être vieux ne constitue pas forcément une qualité pour un gardien (cf. David James, 39 ans et des prestations mémorables lors de la dernière Coupe du Monde…). Quant à Edel, la vidéo ci-dessous en dira bien plus que n’importe lequel des argumentaires.

2) Une défense mi-figue mi-raisin

Entre espoirs talentueux mais manquant de maturité (Sakho) et joueurs aguerris mais usés (Armand, Ceara, S. Traoré, Z. Camara), le PSG ne peut compter sur une défense rassurante. A moins que Kombouaré ne se décide à refaire le « coup de Madrid » en renfilant le maillot, Paris devra s’offrir un défenseur de qualité pour boucher les trous et faire « grandir » Sakho. Pourquoi pas Boumsong, en délicatesse à Lyon?

Ne le regardez jamais dans les yeux!

3) L’aile ou la cuisse?

Dernier souci pour l’ancien coach de Valenciennes, la gestion des ailes au milieu de terrain. Les sélections les plus performantes du Mondial sud-africain s’appuyaient sur des joueurs de couloir talentueux (Podolski et Müller, Iniesta et Villa (pendant quelques matchs), Robben). A Paris, Sessegnon a déjà préparé sa valise et Guily sa couverture pour l’hiver sur les bancs de touche. L’option Jallet, pas inintéressante, semble toutefois un peu limitée. Paris doit trouver un ou deux joueurs capables d’étirer les défenses adverses sur la largeur, de fixer pour pénétrer au centre, de centrer pour trouver la tête de Hoarau ou le pied d’Erding. Pour Robben, ça risque d’être un peu difficile. Alain Roche peut pas nous trouver un petit brésilien sorti de nulle part?

Conclusion

Battre Malines c’est bien, battre l’OM (Trophée des champions) puis Saint-Etienne pour la 1e journée de Ligue 1, ça serait mieux.

Publicités
commentaires
  1. Gérard KORN dit :

    Je fais partie des Anti PSG, disons que pour moi le PSG est une équipe de Merde, avec des dirigeants de Merde et beaucoup de supporters de Merde !

    Désolé Steve …….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s